Genève 1896 test

regards sur une exposition nationale

Pierre Vaisse , Leïla El-Wakil

Internationales ou nationales, les expositions universelles (expositions de tous les produits de l'activité humaine) ont joué un rôle considérable dans la seconde moitié du XIXème siècle avant d'entrer, par la disparition progressive de leur raison d'être, dans un long déclin dont témoignent certains exemples récents. Moins connue, moins prestigieuse que l'Exposition universelle de Londres en 1851 - la première exposition internationale, qu'abrita le Crystal Palace - ou que l'Exposition de Paris de 1889, dont la Tour Eiffel fut le clou, l'Exposition nationale suisse qui se tint à Genève en 1896 n'en offre pas moins un intérêt historique exceptionnel par ses ambitions artistiques et architecturales, par les nouveautés technologiques qu'elle présentait, par les divertissements qu'elle proposait. Trop souvent réduite à l'image folklorique du Village suisse, qui connut au demeurant un tel succès qu'on le revit, sous une forme un peu différente, à l'Exposition universelle de Paris en 1900, elle répondait à la double volonté de cimenter l'unité nationale de la Confédération et d'imposer la production suisse, par sa qualité, sur les marchés internationaux.


This document is unfortunately not available for download at the moment.

Not implemented yet !